04 septembre 2007

Rentrée politique


Puisque nous sommes en période de rentrées... pas encore étudiante, il me reste encore un petit mois... Comment ça les étudiants ils ne bossent jamais? ^^... Voilà le temps venu pour moi de faire ma rentrée politique, à défaut de faire ma rentrée des classes. Pour cela j'entre des deux pieds dans le débat qui fait suite à la prochaine émission de Karl Zéro, "Les Faits Karl Zéro", qui sera diffusée sur 13ème rue le 28 septembre.

Alors Sarko serait-il pour la peine de mort?

Moi je vois trois possibilités suite aux déclarations de cet homme. Soit, il a mal compris Sarko, soit Sarko a voulu faire du clientélisme comme il sait si bien le faire, soit, il est favorable à la peine de mort pour les pédophiles ou à la peine de mort tout court comme son homologue et ami américain, Bush. Il pourrait y avoir une quatrième solution, ce monsieur aurait menti pour s'attirer la gloire des médias mais compte tenu de ce qu'il a vécu, je ne me vois pas remettre en cause son intégrité. Comme je ne porte pas Talonnettes, premier du nom, dans mon cœur, et ça vous l'aurez remarqué, je pense que les deux dernières solutions (exit la 4ème) sont les plus probantes. Je m'explique.

Sarko nous montre depuis sa prise de fonction, et même avant en fait, qu'il adore le clientélisme et surtout il adore tout diriger. Et comment ne pas abonder dans le sens d'un père dont l'enfant vient de se faire violer? Mais ce qui est énervant, c'est qu'il ne se passe pas un jour sans qu'il ne fasse parler de lui dans les médias, même quand il est en vacances, et surtout quand je suis en vacances. C'est assez désagréable de l'entendre parler dès qu'on regarde les infos, qu'on ouvre un journal ou un magazine quel qui soit, ou encore qu'on écoute la radio, même quand je regarde un match de foot je vois Sarko... Il a un avis sur tout et surtout une réponse à tous les problèmes dans la seconde qui suit le dit problème. Un car qui sort de la route, super Sarko diligente une enquête sur les points noirs de France, un pédophile qui récidive, il reçoit le père à l'Elysée et fait modifier une loi tout juste votée, un commerçant agressé dans la banlieue parisienne, Super Sarko envoie les forces de l'ordre pour le protéger... Je ne dis pas que ce soit mal de réagir - ça me fait penser à la réplique de Kad dans Les Choristes "Action-Réaction"- mais il y a des questions qui méritent plus que quelques jours de réflexions...

Je prends l'exemple de ce commerçant qui a fait les choux gras des médias il y a quelques jours... Tout le monde s'est emballé devant sa démarche qui traduisait la violence des coups reçus... Je compatis un instant, puis, je ne peux m'empêcher de sourire quand je vois que deux majordomes en queue de pie doivent le soutenir pour se rendre à l'Elysée... Je pensais pourtant qu'on avait inventé les béquilles et les fauteuils roulant. J'ai du me tromper... Je me souviens avoir lancé une boutade à mon père lors de l’énième diffusion du reportage... Au journal de Tf1 il faisait suite à un mini mini reportage sur la rentrée politique d'Arlette. J'ai alors lancé à mon père "C'est pour ramener la ménagère dans le droit chemin. Elle aurait pu être tenté par les idées d'Arlette, on ne sait jamais, alors il faut lui rappeler qu'en France il y a plein de racailles!". La réflexion est cruelle, c'est vrai. Mais je suis en droit de me la poser quand j'apprends le surlendemain que la police a des doutes quant à la véracité d'un témoignage de sa part sur une nouvelle agression dont il aurait donné plusieurs descriptions assez différentes les unes des autres...

Enfin tout ça pour dire que je ne suis toujours pas adepte de la méthode Sarkozy, que je ne serai pas étonnée de voir le père revenir sur ses déclarations dans les prochains jours ou à la suite de la diffusion de l'émission de Karl Zéro. Il ne faut pas tacher la réputation de Sarko... quoi que sur le coup ça la tacherait sur la scène internationale mais pas forcément aux yeux de l'opinion publique. Mais rappelons que même s’il existe une très grande part des pédophiles qui récidivent tous ne le font pas... Il faudrait les tuer juste pour en être sûr? Je n'aime pas l'idée que quelqu'un détienne le droit de vie et de mort sur un Homme. Et puis abordé comme ça, ça me fait penser à une sorte d'extermination... pas très claire comme idée tout ça... Venant d'un père dont le fils a été violé, je peux comprendre que l'idée lui ait traversé l'esprit mais de la part d'un président... de notre président... du président de la France, qui reste pour beaucoup le pays des droits de l'homme... Ca fait mauvais genre!

5 commentaires:

Antoine a dit…

Brillante analyse ! Tu devrais faire econometre politique plus tard !^^

Julie a dit…

Tu ne dis même pas ça parce que je dois passé un entretien dont l'organisation laisse plus qu'à désirer pour l'IUP d'économétrie par hasard?

Mdr

Aurélie a dit…

moi j'adore également ton analyse... Ta rentrée politique me remet dans le chemin du boulot et de la réflexion (que j'avais abandonné d'ailleurs durant ces 2 mois)
comme toi, ras-le-bol d'entendre tous les jours ce que notre cher Président a bien pu faire de sa journée, et quelques fois sur plusieurs reportages puisqu'il a visité moultes endroits dans sa journée!! franchement, j'en suis même devenue vulgaire (là fallait vraiment me pousser)
ta réflexion sur la peine de mort me convient parfaitement, une meilleure prise en charge des ces personnes malades ainsi qu'une meilleure coordination des différents services seraient dans la droite lignée de la tradition française. Malheureusement Sarko sait très bien comment échauffer les esprits de l'opinion publique, et trouver une méthode expéditive... bien triste sort qui nous attend... on attend la suite??!

FalconHill a dit…

UN petit peu HS. J'ai découvert en colonne de gauche le système d'affichage des commentaires, c'est une petite merveille.

Concernant ton analyse, joliement vu : le pere est en effet revenu sur ses dires au journal le Parisien.
Et je partage ton ras le bol : même pendant un match de foot, on voit Sarkozy... Paris SG - Marseille : je suis sur Canal, on voit Sarkozy... Je zappe sur OMTV, et même là, on voit le journaliste corse et chauve qui interview Sarkozy. J'ai mis Gully TV, apparement j'ai eu bon, à part Bob l'Eponge...

Enfin, concernant son "avis sur tout, et surtout un avis", j'aime bien els philosophes Omar et Fred, de Canal +, au service aprés vente des émissions :
- Bonjour, c'est pour dire que ma femme a failli tomber ce matin dans les escaliers, est ce qu'on peut appeler le président ?
- de suite Monsieur, il interviendra en fin de matinée..."

C'est con mais assez juste...

Bonne journée, et beau blog (magnifiques photos de Reims et des environs, quelques souvenirs... soupir...)

brigetoun a dit…

c'est la rupture ma chère, voyons. Ce droitdel'hommisme ne doit plus brimer les sentiments des pauvres braves gens qui se lèvent tôt. (e rend perplexe, je me suis teès longtemps levée tôt mais je n'étais pas de ces braves gens)